La vraie recette du gratin dauphinois


Il y a des débats qu’on a parfois du mal à départager. La recette du gratin dauphinois en fait partie. Tout le monde s’entend généralement sur la base initiale de ce plat venu tout droit de la région de Grenoble. On pèle et tranche des pommes de terre avant de les mélanger à de la muscade, du sel, du poivre, du lait et à de la crème. La première mésentente intervient alors, pour savoir si l’on ne met que de la crème, que du lait ou les deux. A priori, à l’origine, le lait étant moins cher, c’est lui seul qui servait à cuire les rondelles de patate. Mais pour donner plus de goût et faire du gratin un plat riche, la crème est tout indiquée.


Recette plat principal

Vient ensuite la question du fromage. Faut-il en mettre ou non ? Là aussi, les avis divergent. Gratiner ne signifie pas forcément que l’on a parsemé la préparation de gruyère, mais bien que le plat grille au four pour former une croûte craquante sur le dessus. Pour autant, on est libre d’ajouter le fromage que l’on souhaite, même du camembert, notamment dans une recette de gratin dauphinois pour 2.


D’autres idées de recettes ?


Seules les limites de l’imagination peuvent mettre un frein à vos envies de cuisine. Alors, pourquoi ne pas innover en testant de nouveaux plats inspirés de la gastronomie traditionnelle ? Par exemple, un gratin dauphinois aux lardons devrait séduire le plus grand nombre tout en suscitant l’étonnement. Et l’on peut encore modifier la donne en incorporant bon nombre d’ingrédients au traditionnel gratin.